Séminaire La fabrique du politique

  • Post last modified:8 septembre 2022
  • Post category:Séminaire

Co-animé par Raphaël Barat, Dzovinar Kévonian, Anne de Mathan

Ce séminaire s’inscrit dans la dynamique de formation pluridisciplinaire du Parcours Sciences Politiques qui associe historiens, sociologues, juristes, philosophes, économistes, politistes et géographes en Licence et, depuis la rentrée 2022-2023, en Master. L’objet politique est ici appréhendé dans une longue durée associant période moderne et contemporaine mais tout autant dans la perspective des enjeux sociopolitiques actuels. Il vise à confronter les problématiques, les méthodes et travaux actuels, en somme de décloisonner d’un point de vue disciplinaire et temporel les approches d’un même objet : le fait politique. L’ambition de ce séminaire consiste à affûter la réflexion des étudiants et auditeurs, leur fournir des clés d’accès et des outils d’analyse, par des ateliers thématiques présentés par notre équipe et animés par des collègues invités et spécialistes reconnus. Chaque année une thématique est choisie en lien à la fois avec l’actualité de la recherche mais également avec les enjeux du politique dans la Cité. Dans une perspective de science ouverte et partagée, le séminaire est un lieu d’analyses et de prospectives sur les mutations politiques et les droits fondamentaux, les nouveaux acteurs et pratiques politiques, les migrations et l’administration de l’asile, la participation citoyenne et les modalités d’engagement.

Programme de l’année 2022-2023 : Des droits, en avoir ou pas, ou… le droit d’avoir des droits

Dans la poursuite de notre réflexion entamée collectivement l’an passé, il s’agit cette année d’articuler une notion juridique – celles des droits, théoriques ou positifs –, et un constat mesurable – la nature, les modes, et les limites des participations démocratiques. Le séminaire abordera les acteurs concernés et exclus – ainsi que des pratiques politiques – pratiques violentes ou de concertation collective, mises en mémoire, comme leur inscription dans les circulations transnationales des hommes et des savoirs, avec une ouverture sur trois aires culturelles (l’Amérique latine, le monde britannique et l’Europe orientale). Professionnels du droit et/ou de la politique, normes et modèles, acteurs et institutions seront étudiés dans leur rapport aux pratiques ordinaires et d’exception.

SEANCE 1 : Mercredi 12 octobre, 10h-13h (Salle des thèses)

Introduction : Terrains et objets de la fabrique du politique par Raphaël Barat, Dzovinar Kévonian, Anne de Mathan.

Dzovinar Kévonian (Histoire contemporaine, Université de Caen-Normandie, HisTéMé), Présentation de nouvelle parution : Les juristes et l’internationalisation des droits de l’homme, 1919-1939, Paris, Ed. de la Sorbonne, 2021.

SEANCE 2 : Mercredi 9 novembre, 10h-13h (salle des thèses)

Philippe Urfalino (Sociologie, EHESS, CESPRA), Pourquoi une sociologie de la décision collective a-t-elle besoin d’être interdisciplinaire ? (présentation de nouvelle parution : Décider ensemble. La fabrique de l’obligation collective, Paris, Seuil, 2021).

SEANCE 3 : Jeudi 24 novembre 2022, 17h-19h : Table ronde conjointe des équipes de recherche HisTéMé et ERLIS, Défis et enjeux des musées de l’immigration : regards croisés Argentine/France, organisée par Nadia Tahir (Etudes ibéro-américaines contemporaines, Université Caen Normandie) et D. Kévonian.

Marie-Claire Lavabre (Science politique, Sciences Po Paris, Centre d’études européennes) Pilar Gonzalez Bernaldo (Histoire contemporaine, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, MASCIPO), à propos de l’ouvrage collectif dirigé avec Marianne Amar, de Migraciones y museos. Una aproximación global, Prohistoria Ediciones, Rosario, 2020. MRSH, Grand amphithéâtre.

SEANCE 4 : Mercredi 1er février 2023, 10h-13h : Autour de Richard Price (1723-1791). (salle des actes)

Christopher Hamel (Philosophie, Université de Rouen Normandie, ERIAC), Comment interpréter les auteurs du passé ? Le cas de Richard Price.

Rémy Duthille (Civilisation britannique, Université Bordeaux-Montaigne, CLIMAS), La réception de Richard Price en Europe continentale : un cas de transfert culturel du discours politique.

SEANCE 5 : Mercredi 8 mars 2023, 10h-13h : Violences politiques, dominations et marginalisations. (salle des thèses)

Ariane Boltanski (Histoire moderne, Université Caen-Normandie, HisTéMé)

Pierre Salmon (Histoire contemporaine, École Normale Supérieure ULM, IHMC).

SEANCE 6 : Mercredi 5 avril 2023, 10h-13h (salle des thèses)

Pierre Serna (Histoire moderne, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, IHMC), La loi, le réel et les droits des indigents durant la Révolution, les bases d’une sécurité sociale, sans les moyens.

Frédéric Régent (Histoire moderne, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, IHMC), Les droits des personnes dans les colonies, 1789-1815. 1